~ Biographie ~


Jean-Jacques Tosello est un créateur solaire. Il a installé ses feux dans un village du Haut Pays de la Côte d’Azur, à 1200 mètres d’altitude, où la lumière est plus pure, où le dépouillement du décor environnant fait un écrin de silence à ses œuvres flamboyantes.

Tout n’a pourtant pas été facile ; muni d’une formation d’ajusteur qui lui apporte la technicité et le goût des matières dures, Jean-Jacques Tosello va chercher sa voie pendant 20 ans. Tour à tour musicien, apprenti sculpteur, il s’initie au travail de la pierre, du bois, puis du fer et du bronze, s’exprimant à travers toutes les qualités de la matière.

Ce parcours initiatique des sons, des matières et du regard va le conduire à tout remettre en question à 38 ans. Il choisit de s’installer dans ce village au-dessus de Grasse où une ancienne forge est abandonnée. Vient alors une période de production abondante, devenant maître forgeron puis artisan d’art, décorateur, sculpteur enfin, réalisant des œuvres de plus en plus complexes et rayonnantes. Fasciné et inspiré par la nature qui l’entoure il va transformer le laiton, le bronze, la céramique, le cuir, le verre, le cuivre, les associer, les opposer dans une danse généreuse qui apporte, loin de tout académisme, la transcendance du biologique, de la vie.

Jean-Jacques Tosello crée des éléments de décor, de mobilier, dans des motifs architectoniques qui habillent les grandes demeures de la Côtes d’Azur. Il réalise des balustres baroques, tables de verre éclaté et de fer forgé avec des chaises en arabesques de fer serties de cuir de buffle tendu, buffets en laiton, portes de bronze monumentales, dont une de 800kg, ou plus troublant, une salle de séjour de 400m² habillée de métal et baignée de lumière par un ciel étoilé…

Après cette période très productive dans la démesure baroque, vient aujourd’hui le temps de la maturité et d’une expression maîtrisée. A 56 ans Jean-Jacques Tosello a décidé de prendre le temps de créer des sculptures au travers desquelles il raconte une histoire, la sienne, le bonheur de créer naturellement, de jouer avec les matières dont il connaît toutes les contraintes et tous les possibles pour exprimer la joie d’être là, d’être debout dans la lumière et fier de cette puissance créatrice qui illumine sa vie.

Michel Cresp




© 2003 Tosello - www.tosello.fr - atelier@tosello.fr - webmaster@tosello.fr - administration - crédits
D'après le Code de la propriété intellectuelle de la législation Française, les photographies et les oeuvres présentées sur ce site sont la propriété de leurs auteurs. Reproduction totale ou partielle interdite.